Réservation en ligne

Billetterie en ligne

Téléphone

02 51 22 33 06

Visuel général 2017
Les charpentes

La renaissance du Château de la Guignardière

Dans ce deuxième article nous souhaitons vous en dire plus sur notre château, qui est au cœur du dispositif touristique que nous avons crée sur le parc. Que vous soyez férus d'Histoire et de belle pierre ou simples curieux, novices en la matière, nous mettons tout en œuvre pour partager avec vous ce lieu unique, véritable étape incontournable dans la liste des choses à faire en Vendée. 

Bien plus qu’un simple parc d’attraction où on passe une journée pleine d’activités en Vendée, le Château des Aventuriers est avant tout un lieu d’Histoire.

Au cœur du parc se trouve depuis plusieurs siècles le Château de la Guignardière. Construit en 1555 pour le panetier du roi Henri II, Jean Girard, il témoigne du grand savoir-faire architectural de l’époque. Malheureusement le château n’a jamais été véritablement terminé car son premier propriétaire se fait assassiner en 1563 avant la fin de sa construction. Le comte Sylvestre du Chaffault, alors propriétaire du lieu au XVIIIe siècle le rallonge mais les événements qui embrasent la Vendée en 1793 contraignent le comte royaliste à émigrer et les travaux s’arrêtent. C’est au début du XIXe que le marquis de Saint-Denys transforme le parc à l’anglaise et y installe dans les écuries un dépôt d’étalons, station des Haras nationaux.

En 1978, le Château est classé Monument Historique et c’est en 1993 que la restauration intérieure commence, pour se poursuivre par le gros œuvre comme nous l’avons détaillé dans notre précédent article du blog. Suite à tous ces importants travaux, le château et son parc ont été ouverts au public pour devenir le château d’énigmes et de mystères où des aventuriers courageux font une halte pendant leur périple de visites en Vendée.

Malgré son inachèvement, le château de la Guignardière reste l’une des œuvres majeures de la Renaissance. Ses toitures d’ardoises à fortes pentes, ses cheminées exceptionnelles et ses fenêtres à meneau soulignent son élégance. Sa charpente haute de 12 mètres est également une véritable prouesse.  

Aujourd’hui le salon billard, la bibliothèque, la salle à manger, la chambre du roi, les charpentes, les caves, le grand escalier et l’arrière cuisine sont accessibles au public. Les visiteurs peuvent découvrir le château de plusieurs manières : en visite guidée, en visite libre ou encore au travers du parcours « Enquête au Château », qui permet aux enfants, mais aussi aux adultes, de le découvrir de manière ludique au travers d’une enquête policière sur tablette ou smartphone qui utilise la technologie de la réalité augmentée. Ce parcours permet tout particulièrement aux enfants d’aborder l’Histoire facilement grâce à des énigmes dissimulées un peu partout à l’intérieur du château. Nous reviendront plus en détail sur ce parcours dans un prochain article.

Pour conclure, voici une petite anecdote. George Clemenceau, illustre Vendéen et Président du Conseil, était le locataire du propriétaire de la Guignardière de l’époque. C’est d’ailleurs dans la salle à manger qu’Amédée Luce de Trémont recevait régulièrement son ami. La fameuse « bicoque » qu’occupait le Tigre dans ses vieux jours, située à Jard-sur-Mer, appartenait en effet au propriétaire de la Guignardière.

En tous cas on espère que la visite du Château de la Guignardière fera partie de vos activités à faire à proximité des Sables d’Olonne et on espère vous voir bientôt ! En attendant, prenez soin de vous.

L'équipe du Château des Aventuriers.